Trucs pour LaTeX & R

Quel matériel ?

lundi 18 septembre 2017 par Philippe MICHEL

Un peu de hardware même si ça a très peu d’importance.

Pour utiliser ces deux excellents logiciels, il faut du matériel de pointe enfin presque.

LaTeX et R ont en commun d’être des logiciels en mode texte. En étant vraiment intégriste, on peut les utiliser en mode texte pur et dur dans une console. Bon d’accord c’est complètement inconfortable. Mais même l’éditeur de texte le plus élégant avec de la couleur et des icônes partout demande moins de ressources graphiques que le premier jeu venu.
Donc une carte graphique de base (juste pour afficher vos PDF).

Par contre R, sur des grosses bases de données (plusieurs milliers de cas) va devenir gourmand en temps de travail. Donc un bon processeur s’impose. Si vous achetez votre ordinateur aujourd’hui, pas de problème, même les entrées de gamme ont des processeurs suffisants tant que vous restez raisonnables sur la taille de vos data-frames. Mais, sur une bécane un peu ancienne, vous aurez parfois le temps de prendre un café. Si les calculs sur de grosses bases prennent du temps ils font aussi chauffer le processeur & sur des portables, moins bien refroidis que des tours, il y a déjà eu des accidents. Donc pas de gros calculs sur des grosses bases sur un portable.

La limite (toujours pour de grosses bases) est d’utiliser un processeur 64 bits (et un système d’exploitation en 64 bits aussi). Toutes les distributions Linux actuelles ont une version 64 bits. MacOS et les versions récentes de Windows sont en 64 bits. Certains vont vous faire peur avec je ne sais quel programme qui ne tourne pas au dessus de 32 bits etc. Je n’ai jamais eu le moindre problème et au pire, il existe des librairies qui permettent de faire tourner des vieux logiciels sur du 64 bits. Si vous attaquez le Big Data avec des bases de quelques dizaines de milliers de lignes il faudra passer à la station de travail (processeur Xeon, refroidissement liquide etc.). N’oubliez pas que R travaille en mémoire vive contrairement aux bases de données donc de la RAM ! 4 Go est le strict minimum mais monter au dessus donne un gain visible par un humain. Je crois que certaines versions anciennes de Windows ne gèrent pas les grosses RAM.

N’oubliez pas un ou plusieurs systèmes de sauvegarde quel qu’ils soient.

Un bon clavier et surtout un grand écran sont indispensables. La meilleure solution, à mon avis, est d’avoir deux écrans : un pour l’éditeur de texte et le second pour les sorties (Document PDF généré par LaTeX, graphiques de R...), les aides (le plus souvent un navigateur web) etc.

je travaille personnellement sur un portable avec un très bon écran 15 pouces pour Emacs et (quand je suis à mon bureau) sur la droite, un écran 23 pouces pour tout le reste.

Sinon, en déplacement, je jongle avec les différents bureaux de mon gestionnaire de fenêtres (i3 habituellement).

Le reste du matériel est plus basique : une bonne cafetière, du papier et des crayons. J’utilise beaucoup une ardoise blanche format A2 (à peu près) avec des feutres de couleur. Je peux écrire, effacer, corriger.

Et une bonne calculatrice pour les stats, bien pratique pour tous les petits calculs.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 123 / 125759

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Généralités   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License